Mise en place d’un organe de régulateur multisectoriel chargé du secteur des Télécommunications et du secteur de l’Énergie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
energie
9

En ce jour du 31 décembre 2019 qui marque la fin d’une année, mais aussi le début d’une nouvelle ère pour notre pays. Le 25e Conseil des ministres qui s’est tenu aujourd’hui marque le début d’une reforme tout aussi innovateur. En effet, lors de ce conseil, un nouveau projet de loi est passé et qui a pour objet la création d’une autorité de régulation multifactorielle, surtout la mise en place d’un organe de régulation concernant le secteur de l’énergie et des télécommunications. Ceci aura un grand impact sur l’économie de notre pays qui commence déjà à fleurir sur les bases de ces secteurs qui sont très importants et qui représentent un enjeu de tailles pour un petit pays qui joue le rôle d’un hub régional et d’une position géostratégiques importantes. Une nouvelle porte est ainsi ouverte pour les investisseurs locaux mais aussi internationaux. Djibouti, a beaucoup de potentiel dans le domaine de l’énergie et cette reforme sera très importante pour les secteurs privés, mais aussi pour l’objectif de 2035 qui met l’accent sur le développement d’une base énergétique 100 % propre et renouvelables. Ainsi, nous remercions beaucoup notre gouvernement et en particulier le Ministère de l’énergie et des ressources naturelles qui met tout en œuvre pour mener à bien ces objectifs.

Pour plus de details voici les passages de ce projet de loi :

” Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République et Chef du Gouvernement, a eu lieu ce Mardi 31/12/2019, la 25ème Séance du Conseil des Ministres.

Projet de Loi portant création de l’Autorité de Régulation Multisectorielle de Djibouti.

Le présent projet de Loi a pour objet la création de l’Autorité de Régulation Multisectorielle de Djibouti. Notre pays dispose d’importants atouts : un port d’une envergure régionale, un système de télécommunication performant et des ressources d’énergies renouvelables. Afin d’attirer les investissements et améliorer le climat des affaires, il est nécessaire de créer un environnement favorable fournissant des directives claires, transparentes et prévisibles à toutes les parties prenantes. Le projet de Loi vise à mettre en place un organe de régulateur multisectoriel chargé du secteur des Télécommunications et du secteur de l’Énergie. Cette Autorité indépendante renforcera le cadre juridique et règlementaire existant et permettra de séparer la fonction de régulation de celle de prestation de services. Les missions principales seront de créer et superviser les conditions de compétition loyale, de dynamiser l’économie nationale et d’assurer un accès non discriminatoire et à des coûts abordables. Ce cadre servira aussi à asseoir une meilleure coordination des secteurs régulés.”

Source: https://www.presidence.dj/conseilministresuite.php…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RÉCENTS